Investissement parking : nos conseils pour réussir votre placement

Tous les centres villes souffrent de la crise du stationnement, notamment les plus grandes villes, chose qui a engendré une multitude d’obstacles dans la vie quotidienne. C’est là, tout l’intérêt d’investir dans un parking qui se trouve être la solution adéquate à tous ces problèmes. La rentabilité de ces derniers comparée aux fonds requis fait de ces parkings l’investissement idéal.

Le rendement obtenu par la location d’un parking

place de parking investissementLe secteur de l’immobilier calcule le rendement de la location d’un parking entre 6 % et 10 % en moyenne par rapport à une rentabilité qui tourne autour de 3 % et 5 % pour les locations immobilières traditionnelles. Le profit net annuel sera de 5,99 %. En savoir plus sur ce site.

Afin d’avoir un bénéfice plus élevé, il va falloir acheter un parking d’au moins 10 000 €. La location de ce dernier permettra l’obtention d’un pourcentage approximatif égal à 8,4 %. Le seul bémol sera de pouvoir louer ce parking à longueur d’année. Il serait donc judicieux de bien étudier cette question en suivant les règles ci-dessous :

  • Savoir choisir le bon emplacement dans l’agglomération, c’est à dire le centre ville ou les zones industrielles pour travailler avec les commerçants ;
  • étudier le flux démographique et économique ;
  • étudier l’accessibilité à ce parking ;
  • le niveau de sécurité est primordial ;
  • les équipements requis.

Les prix à prévoir pour l’acquisition d’un parking

Cela va sans dire que pour déterminer le prix d’achat, il est important de se rapporter au prix du mètre carré habitable. Donc, un budget moyen de 2 500 €/m² à 3 000 €/m². Concernant les prix d’achat d’un parking, ils sont réputés pour être très variables. Tout dépend de l’emplacement au centre de la ville ou à l’extérieur de ce dernier ainsi que la population.

La fourchette balance entre 1 000€ et 12 000€. Toutefois, il faut aussi tenir compte des projets d’urbanisation en cours car cela peut faire pencher la balance en matière de prix. Cela étant dit, il faut aussi prendre conscience des charges foncières dont il faudra s’acquitter.

Les frais de notaire ne sont pas à exclure comptant la sécurité immobilière, les droits de mutation ainsi que ses honoraires. Tous ces frais supplémentaires sont relatifs au prix d’achat, mais cela équivaut en général, à 17%. Le meilleur moyen est d’accumuler l’acquisition de plusieurs places de parking au lieu d’acheter un seul emplacement dont l’espace serait plus important.

L’aménagement de votre parking

Vous aurez besoin d’un équipement complet et pas des moindres. Entre autres, ralentisseurs, panneaux, marquage au sol, etc. Tout ceci devra contribuer à faciliter et sécuriser le déplacement des piétons et des conducteurs.

L’organisation du stationnement exigera un matériel adéquat comme les miroirs de sécurité par exemple. Vous aurez besoin de définir les places pour handicapés et autres emplacements spéciaux, pour vélo à titre d’exemple. Donc, vous aurez besoin d’abris ainsi que de barrières et de plots de délimitation. Vous l’aurez compris, l’investissement dans un parking est rentable mais nécessite du sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *