Comment entretenir une piscine autoportée ?

La piscine autoportante est une très bonne alternative à la piscine creusée. Cette dernière nécessitant en effet énormément de dépenses, n’est pas accessible à tout le monde, bien qu’elle soit un accessoire dont bons nombres de personnes rêvent d’avoir dans leur jardin. La piscine autoportante, aussi connue sous l’appellation de piscine hors sol, est beaucoup plus avantageuse. Le prix qui est plus qu’abordable en fait grandement partie, mais il y a aussi, entre autres, son côté très pratique et le fait qu’elle soit facile à entretenir, ce qui est très important puisque l’installation et le montage se fait en un rien de temps mais l’entretient doit se faire à vie. Le fait qu’il soit facilité est un gain de temps et d’argent considérable à long terme. Mais comment y procéder ? Quelles sont les choses à faire pour entretenir une piscine portante ? Quelles sont les étapes à suivre pour ce faire ?

Le système de filtrage

L’entretient d’une piscine se résume en générale par le maintient de la propreté de l’eau de la piscine. Il en est de même avec les piscines autoportantes tout comme un spa gonflable (https://www.piscinegonflable.info/spa-gonflable/). Le système de filtrage, livré avec le kit de piscine autoportante répond à ce besoin s’il est utilisé à bon escient, comme il le faut. Il est ainsi recommandé, pendant les jours où la piscine est énormément utilisée (en été, en vacances, …) de faire tourner le filtrage pendant trois à quatre heures par jour pour un nettoyage régulier de l’eau. Cela est nécessaire afin d’éliminer tout résidus passibles de polluer l’eau de la piscine hors sol. En effet, le système de filtrage aspire de nombreux déchets humains ou venants de l’extérieur comme les peaux mortes, les cheveux, les crèmes solaires, les insectes, les morceaux de feuilles mortes … La meilleure chose à faire est de répartir les quatre heures nécessaires par jour en deux ; deux heures le matin afin de faire en sorte que la piscine soit nickel toute la journée et deux heures le soir pour purifier l’eau utilisée pendant toute la journée.

Les pastilles de chlore

Le chlore est un élément bien connu pour l’entretient des piscines en générale. Il permet d’assainir la piscine en y empêchant les microbes de se proliférer. Certes, il est assez fort en odeur et peut également attaquer légèrement la peau mais il est essentiel lorsque l’on est en possession d’une piscine, qu’elle soit creusée ou en dehors du sol. Heureusement qu’il existe sur le marché du chlore sous forme de pastille à usage personnel, spécialement conçus pour l’entretient des piscines. Il en faut dès la première utilisation de la piscine, et ce, en plus grande quantité que les autres jours. Mais il faut réguler le taux de chlore pour qu’il soit en quantité suffisante, ni trop peu, ni en excès. Il existe également des produits pour mesurer le taux de chlore ; cela est à faire presque tous les jours, surtout si la piscine est énormément utilisée. Pour que le chlore soit bien réparti dans toute l’eau de la piscine autoportante, il faut le faire pendant que le système de filtrage est en marche. Cela permet également un gain de temps.

L’anti-algues

L’anti-algue est un tout autre produit d’entretient qui évite la prolifération de micro-algues dans l’eau de piscine. Si les micro-algues envahissent la piscine hors sol, il faudra sans plus attendre en jeter l’eau pour des raisons sanitaires. Afin d’éviter cela, et afin surtout d’éviter d’éventuelles maladies, il faut mettre de l’anti-algue tous les quinze jours environ. Si la piscine est utilisée tous les jours, y mettre de l’anti-algue tous les dix jours est vivement recommandé. Mais puisque la chaleur est un facteur de prolifération des algues, il faudra raccourcir cet intervalle à une semaine en été si la piscine hors sol est énormément utilisée.

L’hivernage

L’avantage avec les piscines autoportantes c’est qu’elles peuvent être démontées et rangées lorsqu’elles ne sont pas utilisées. L’hiver est la période où elle n’est pas utile et contrairement aux piscines creusées, on peut les ranger à cette période là pour éviter le désagrément du grand nettoyage lorsque l’été pointe à nouveau son nez mais aussi pour dégager le décor. Une piscine remplie de feuille morte n’est jamais agréable à voir, et un gain de place est toujours le bienvenu dans une maison. Il suffit ainsi de les démonter et de les placer dans un coin de la maison jusqu’à sa nouvelle utilisation. De plus, si elle reste dehors durant toute la saison hivernale, la piscine hors sol risque de s’user facilement.

Tous les conseils ici : https://www.piscineautoportee.net/piscines-autoportees/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *