Acheter dans l’immobilier ancien : les avantages

Acheter dans l’immobilier ancien : les avantages

Investir dans l’immobilier locatif constitue aujourd’hui un des meilleurs moyens non seulement de se constituer une épargne en toute sécurité et en douceur, mais également de bénéficier d’un rendement bien plus intéressant que la plupart des placements et produits financiers à prise de risque égale, donc faible. Sans compter que l’investissement immobilier permet de se constituer un complément de revenu, préparer la retraite mais également la succession en protégeant l’avenir de ses enfants. Enfin, l’investissement locatif permet dans certains cas de bénéficier de dispositifs de défiscalisation, donc de réduire ses impôts.

Mais entre l’ancien et le neuf, il est souvent difficile de choisir le bon investissement immobilier, et la peur de commettre une erreur est également très présente. En effet, avant de se lancer il convient de choisir attentivement son produit d’investissement, y compris dans l’immobilier. Mais contrairement aux idées reçues, investir dans l’ancien n’est pas forcément une mauvaise chose ne serait-ce que parce que les prix de l’ancien sont plus faibles, le neuf n’étant pas un gage d’investissement rentable et réussi. Voici un petit tour complet des avantages à acheter dans l’immobilier ancien.

 

Choisir un logement ancien à rénover, un bon calcul

Il est toujours délicat de tirer des conclusions générales et d’énoncer des vérités absolues. Mais s’il est une règle d’or en matière d’investissement immobilier, elle consisterait en une acquisition d’un logement ancien à rénover. Attention, il ne s’agit pas ici d’un bien nécessitant un petit rafraîchissement, mais bien d’un appartement nécessitant une véritable rénovation de profondeur.

 

En effet, la décote sur la valeur normale du bien sur le marché n’est pas suffisante dans le cadre d’un bien simplement à rafraîchir, ce qui ne permet pas de compenser notamment les montants investits pour financer la rénovation.

En revanche, dans le cadre d’un bien nécessitant de véritables travaux de réhabilitation, la décote négociable est souvent très importante, couvrant généralement largement les frais investis dans le chantier de rénovation, et permettant même la plupart du temps une plus-value à la revente d’entrée.

Sans compter qu’un appartement entièrement rénové est généralement mis en location selon un loyer plus élevé qu’un bien immobilier « moyen ». Autrement dit, ne pas hésiter à acheter de l’ancien en mauvais état, à condition d’avoir le temps et l’argent nécessaire pour financer le chantier et supporter quelques mois (donc potentiellement plusieurs échéances de mensualités pour le crédit immobilier) sans revenus locatifs. Cet atout majeur n’est évidemment pas exploitable pour un investissement neuf.

L’investissement locatif dans l’ancien: de bons dispositifs de défiscalisation

Les raisons d’investir dans l’ancien ? L’éco-rénovation d’un logement fait partie des principaux atouts fiscaux en matière d’investissement dans l’immobilier ancien. Ainsi, grâce à une TVA réduite (6%) et la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt mais aussi d’un prêt à taux zéro, la rénovation d’un appartement peut s’avérer être un très bon calcul comme évoqué précédemment. Mais d’autres dispositifs font également de l’investissement locatif ancien un placement fiscalement très avantageux. Citons à titre d’exemple le dispositif LMNP qui permet de déduire une partie des revenus locatifs de l’imposition sur les revenus fonciers. Quoi qu’il en soit, l’immobilier ancien que cela soit à Paris, Lyon ou une autre ville offre des prix plus faibles à l’achat et garantit une meilleure stabilité, restant ainsi un investissement immobilier performant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *