Procéder à une augmentation de capital pour rassurer ses créanciers : de quoi s’agit-il ?

Procéder à une augmentation de capital pour rassurer ses créanciers : de quoi s'agit-il ?Procéder à une augmentation de capital pour rassurer ses créanciers : de quoi s'agit-il ?
Au cours de la vie d’une société, des événements, des nécessités de développement ou des objectifs de pérennisation de celle-ci peuvent entraîner l’intérêt de procéder à l’augmentation de son capital social.Mais également, l’augmentation de capital peut contribuer à rassurer les créanciers de la société, puisque la responsabilité des associés ou actionnaires est généralement limitée au montant de leurs apports. Une société dont le capital social augmente, est généralement signe d’une bonne santé financière à travers un plus fort investissement des dirigeants, et offre généralement une base de responsabilité plus importante en cas de complications de trésorerie. Sans compter qu’un créancier ou investisseur rassuré est plus enclin à accorder des facilités de paiement, et des taux d’intérêt avantageux.

Le capital social, indicateur fiable de la santé financière de l’entreprise

Quel est le but poursuivi par un créancier ? Le créancier investisseur parie sur la réussite et les perspectives d’avenir d’une société, désirant rentabiliser au maximum les sommes investies, tout en s’assurant la prise de risque la plus faible et ainsi donc la sécurité la plus élevée. Lorsque l’on parle de sécurité, il est ici question de la santé financière de l’entreprise dans laquelle l’investisseur investit et dispose alors d’une créance sur celle-ci. Quel meilleur indicateur de la bonne santé financière d’une entreprise et de sa solidité que son capital social et surtout son évolution à la hausse ou à la baisse ? En effet, une augmentation de capital traduit non seulement un renforcement des capitaux propres, et permet à l’entreprise d’avoir les « reins plus solides » face aux aléas financiers. En outre, l’augmentation du capital traduit une confiance des actionnaires eux-mêmes, qui engagent leurs fonds propres dans une société qui pourrait voir leur responsabilité engagée en cas de faillite, entraînant la perte de tous leurs investissements. Or, un actionnaire serein pousse généralement un créancier à l’être tout autant.En outre, un capital accru offre davantage de chances aux créanciers de se voir désintéressés en cas de faillite ou procédure collective. En effet, l’apport de nouveaux fonds propres améliore la solvabilité donc la capacité de désendettement de la société, permettant également aux banques d’améliorer leurs taux du fait d’une prise de risques réduite à chaque prêt accordé pour le développement de l’activité sociale.

Le capital social, outil de gestion fondamental de l’entreprise

Le renforcement du capital social offre de nombreux atouts à la société qui procède à une telle opération. Outre le renforcement de sa solidité financière et de sa solvabilité, et une augmentation généralisée de la confiance des différents acteurs économiques, y compris les fameuses agences de notations pour les structures les plus importantes, l’augmentation de capital social permet des réductions de taux d’endettement, améliorant donc la flexibilité financière et diminuant les intérêts de la dette. Là encore, outre l’outil de gestion performant que représente l’augmentation de capital, il s’agit également de rassurer les créanciers.Enfin, une augmentation du capital social permet également dans des situations spécifiques d’accroître la trésorerie de l’entité, et permettre des opérations majeures de rachats, notamment de fournisseurs ou distributeurs afin d’accroître ses marges et réduire ses coûts de production, améliorant sa rentabilité et ainsi l’attractivité pour d’éventuels investisseurs et contribuant ainsi à donner le sourire aux créanciers de la société.

Dites ce que vous pensez ! on "Procéder à une augmentation de capital pour rassurer ses créanciers : de quoi s’agit-il ?"

Laisser un commentaire sur l'article, exprimez vous sur Sevenblue !

Votre adresse mail ne sera pas publiée


*